négligence


négligence

négligence [ negliʒɑ̃s ] n. f.
• 1120; lat. negligentia
1Action, fait de négliger qqch.; attitude, état d'une personne dont l'esprit ne s'applique pas à ce qu'elle fait ou devrait faire. nonchalance, paresse. Je ne vous ai pas écrit par pure négligence. Traiter qqn avec négligence (cf. Par-dessus la jambe).
Manque de précautions, de prudence, de vigilance. insouciance, laisser-aller. « cette négligence que donne la victoire » (Montesquieu). Par la négligence des pouvoirs publics. carence, incurie.
2 ♦ UNE NÉGLIGENCE : faute non intentionnelle, consistant à ne pas accomplir un acte qu'on aurait dû accomplir. ⇒ omission, oubli. Une négligence coupable, criminelle. Accident, incendie dû à une négligence.
Faute due au manque de rigueur, de soin. Négligences dans le travail. Négligences de style. « Il s'y trouvait bien quelques négligences, à cause de la prodigieuse fécondité avec laquelle je l'avais écrit » (Musset).
⊗ CONTR. Application, assiduité, conscience, diligence, exactitude, minutie, soin, zèle.

négligence nom féminin (latin negligentia) Manque de soin, d'application dans l'exécution d'une tâche : Travail fait avec négligence. Manque d'attention, de vigilance à l'égard de choses, d'événements : Sa négligence lui a fait manquer l'affaire. Faute non intentionnelle résultant de ce manque de soin ou de ce manque de vigilance : L'accident est dû à une négligence du mécanicien. Indifférence réelle ou affectée ; nonchalance : Feuilleter un livre avec négligence.négligence (difficultés) nom féminin (latin negligentia) Orthographe Avec e (il n'y a pas de a). → négligeant / négligent ● négligence (synonymes) nom féminin (latin negligentia) Manque de soin, d'application dans l'exécution d'une tâche
Synonymes :
Contraires :
Manque d'attention, de vigilance à l'égard de choses, d'événements
Synonymes :
- désaffection
- désintérêt
Contraires :
- intérêt
Faute non intentionnelle résultant de ce manque de soin ou...
Synonymes :
- étourderie
- relâchement

négligence
n. f.
d1./d Défaut de soin, d'application; manque d'attention.
|| Spécial. Manque de soin dans la tenue. Vêtu avec négligence.
d2./d Faute, erreur due à un manque de soin, d'application. Commettre une, des négligences.
Négligences de style.

⇒NÉGLIGENCE, subst. fém.
A. —1. Attitude de celui qui fait les choses avec moins de soin, d'attention ou d'intérêt qu'il n'est nécessaire ou qu'il n'est souhaitable. Synon. laisser-aller, inattention; anton. rigueur, application, soin. Ton, air de négligence; négligence coupable. Certes, la probité commerciale n'est plus aujourd'hui ce qu'elle était jadis, nos meilleures familles témoignent en cette matière d'une négligence blâmable (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p.1081):
1. Elle ne parlait pas de lui et si, par curiosité, une autre femme devant elle prononçait le nom de Crozant, elle répondait avec une négligence si parfaite que moi-même, pendant quelques semaines, j'y fus pris.
MAUROIS, Climats, 1928, p.96.
Négligence de + subst. indiquant ce qu'on néglige. Il a l'oeil cruel. Il prétend arriver au mystère par négligence du dessin (GIDE, Journal, 1911, p.330). Mon père fermait la marche, arborant cette négligence d'allure propre aux triomphateurs (H. BAZIN, Vipère, 1948, p.68).
2. Attitude de celui qui cherche à faire les choses avec moins de soin, d'attention ou d'intérêt qu'il ne paraît nécessaire, dans un souci d'élégance. Sur la table, deux ou trois albums jetés avec une négligence savante (TAINE, Notes Paris, 1867, p.83).
B. —1. Acte qui témoigne que son auteur a manqué du soin, de l'attention, de l'intérêt normalement attendus. Synon. étourderie, inattention, relâchement. Négligences de style; reprocher ses négligences à qqn. La moindre négligence pouvoit me perdre auprès de Dioclétien (CHATEAUBR., Martyrs, t.2, 1810, p.69). Les mêmes négligences pourraient ramener les mêmes accidents. Cette fois, deux personnes en mourraient (MICHELET, Journal, 1849, p.632):
2. FERRANTE: Personne donc ne gardait la mer devant la côte du sud? LE PRINCE: Par suite d'une négligence très grave, la flotte de Don Lourenço Payva croisait à ce moment tout entière au nord du cap Saint-Vincent.
MONTHERL., Reine morte, 1942, III, 5, p.213.
En partic. Trace, manifestation (écrite, picturale) de négligence. Négligences de ponctuation. De plus, dans ces premières Lettres toutes lestes et charmantes, Pascal, si dégagée qu'il ait la plume, n'offre pas mal de négligences, d'incorrections, qui se rencontrent de moins en moins dans les suivantes (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t.2, 1842, p.549).
2. Trace, manifestation (écrite, picturale) de négligence réalisée dans un souci d'art. On ne trouve point en général dans la peinture française de ces heureuses négligences dont le mérite est d'attirer l'intérêt sur les parties qui méritent de le fixer (DELACROIX, Journal, 1857, p.141). Un autre eût souhaité que ce salon fût en meilleur état, moi non. J'aime certaines négligences de bonne façon (GREEN, Journal, 1938, p.135).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: ne-; dep. 1740: né-. Étymol. et Hist. 1. 1re moitié XIIe s. «oubli de ses devoirs, manquement, faute, péché» (Psautier de Cambridge, 89, 8 ds T.-L.); 2. ca 1170-80 «défaut d'application, de soin dans ce qu'on fait» (GUILLAUME DE SAINT-PAIR, Mont Saint-Michel, éd. P.Redlich, 2977); 1176-84 (GAUTIER D'ARRAS, Eracle, éd. G. Raynaud de Lage, 6272); spéc. a) ca 1265 «manque d'attention, de soin dans le comportement, l'aspect extérieur» (BRUNET LATIN, Trésor, éd. J. Carmody, II, 73, 8, p.250); b) 1680 (RICH.: Il faut éviter les négligences dans le discours); 3. ca 1175 «insuffisance dans l'intérêt porté à une personne; manque d'égards» (BENOÎT DE STE-MAURE, Chron. des ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 12775). Empr. au lat. negligentia (plus fréq. neglegentia) «négligence, indifférence, insouciance; oubli de ses devoirs». Fréq. abs. littér.:589. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 936, b)706; XXe s.: a) 770, b) 863. Bbg. KÖHLER (E.). Belle négligence. In: [Mél. Baldinger (K.)]. Tübingen, 1979, t.2, pp.407-428. —STROSETZKI (Ch.). Konversation... Frankfurt am Main. Bern, 1978, p.37.

négligence [negliʒɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1120; lat. negligentia, de negligere. → Négliger.
1 Action, fait de négliger (qqch.). Rare. || La négligence de qqch. par qqn.Cour. (sans compl. de chose). || La négligence, la négligence de qqn, une négligence (qualifié ou non). Attitude, état d'une personne dont l'esprit ne s'applique pas à ce qu'elle fait ou à ce qu'elle devrait faire; manque d'énergie, de vigueur. Abandon, nonchalance, nonchaloir (vx), paresse, relâchement. || Vivre avec négligence (→ Envie, cit. 10). || Se laisser aller à une extrême négligence. Sommeiller (→ Épuisement, cit. 4). || Toutes les vieilleries qu'on garde chez soi par négligence. Incurie, laisser-aller (→ Encombrer, cit. 3). || S'il ne vous écrit pas, n'y voyez aucune mauvaise intention, c'est de la pure négligence.Manque de soin, d'application. || Avoir de la négligence pour les petites choses (→ Essentiel, cit. 9). || Affaire qui ne souffre pas la moindre négligence. || Travail exécuté avec négligence (→ Par-dessus les épaules, par-dessus la jambe). || Feuilleter (cit. 2) un livre avec négligence. Inattention; négligemment.Manque de précautions, de prudence, de vigilance. || Négligence coupable, criminelle, dangereuse.Défaut de prévoyance. || C'est une négligence qui risque de vous coûter cher. Omission, oubli.(Dans l'accomplissement du devoir d'état). || Négligence professionnelle. || Médecin (cit. 6) coupable de négligence. || Sa négligence nuira à son avancement. || Redresser les négligences de ses collaborateurs (→ Entraîner, cit. 23). || Négligence des pouvoirs publics ( Carence; → Incroyable, cit. 13).
1 La grande négligence que vous avez pour vos affaires (…)
Molière, les Femmes savantes, V, 4.
2 Leur présence inopinée (des soldats romains) glaçait les esprits : ils se montraient surtout après un mauvais succès, dans le temps que leurs ennemis étaient dans cette négligence que donne la victoire.
Montesquieu, Grandeur et décadence des Romains, II.
3 Mais l'indolence, la négligence, et les délais dans les petits devoirs à remplir, m'ont plus fait de tort que de grands vices.
Rousseau, les Confessions, X.
4 Ai constaté moi-même certaines choses troublantes (…) La mollesse avec laquelle Darros fait son traitement (…) Se dérobe en général à tous soins qu'on lui laisse prendre seul, etc… Négligences d'autant plus étranges que Darros s'inquiète beaucoup de lui (…) parle de sa « santé définitivement compromise », etc… (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. IX, p. 204.
Mettre, montrer de la négligence à faire qqch., peu d'empressement.
5 J'espère que Monsieur ne trouvera pas que j'aie mis de la négligence à le servir (…)
Laclos, les Liaisons dangereuses, CVII.
Dr. « Faute non intentionnelle consistant à ne pas accomplir un acte qu'on aurait dû accomplir » (Capitant, Vocabulaire juridique). || « Chacun est responsable du dommage qu'il a causé… par sa négligence » (→ Fait, cit. 10, Code civil). || Homicide (→ 2. Homicide, cit. 3) par négligence.
6 (…) il convient de distinguer la simple abstention de la négligence fautive. Ainsi l'automobiliste qui ne respecte pas les prescriptions du code de la route commet une négligence fautive dont il sera responsable.
Dalloz, Petit dict. de droit, p. 6.
2 (V. 1265). Vieilli. Manque de goût, de soin dans la mise, la tenue. Débraillé, négligé. || La négligence de sa personne (→ Gousset, cit. 2). || Négligence qui va jusqu'à la malpropreté (cit. 1).(Sans nuance défavorable). Absence d'apprêts, de parure.
7 Belle, sans ornements, dans le simple appareil
D'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil.
Que veux-tu ? Je ne sais si cette négligence,
Les ombres, les flambeaux, les cris et le silence,
Relevaient de ses yeux les timides douceurs.
Racine, Britannicus, II, 2.
3 (XVIIe). Littér., arts. Manque de précision, de vigueur, de fini. || Croquis tracé avec négligence.Une, des négligences. Lâché (→ Mollesse, cit. 3). || Négligences (de style) d'un écrivain distrait (→ Fâcher, cit. 15). || Les négligences de Saint-Simon (→ Heurter, cit. 36). || Une négligence continuelle (→ Étudier, cit. 25). || Puriste qui rejette les moindres négligences.(Sans nuance défavorable). Absence de recherche, d'affectation. || « Cette négligence unique (de Fénelon)… qui l'emporte sur un style plus poli » (→ Fard, cit. 10).
8 Mais à travers le désordre et la négligence aimable d'un pinceau qui s'abandonne, on reconnaît aisément la main sûre et savante d'un grand peintre.
Diderot, Éloge de Richardson.
9 Il s'y trouvait bien quelques négligences, à cause de la prodigieuse fécondité avec laquelle je l'avais écrit (…)
A. de Musset, Contes, « Hist. d'un merle blanc », VII.
10 En tout, soit dans la composition, soit dans les comparaisons et le détail du style, ce qui manque tout à fait aux Martyrs et dont l'absence, à la longue, fatigue le lecteur, c'est un peu de négligence (…) un peu de nonchaloir (…) jamais un peu de cette bonhomie qui s'oublie et qui sommeille.
Sainte-Beuve, Chateaubriand…, t. II, XVII, p. 5.
11 (…) quantité de poétereaux s'imaginant flatteusement que la poésie de Jammes consistait dans sa négligence et dans sa forme abandonnée, ont résolu d'être poètes simplement en ne se contraignant point.
Gide, Journal, 1921, Feuillets.
12 À peine deux ou trois négligences de ponctuation. Mais l'écriture le surprenait.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, VI, p. 68.
4 (XIIe). Action, fait de ne pas se soucier de qqn.Manque d'égards, d'attentions; désinvolture envers qqn. || C'est d'une négligence qui touche à la grossièreté. || Négligences envers le peuple (→ Glissement, cit. 8).
13 (…) ma juste impatience
Vous accusait déjà de quelque négligence.
Racine, Bérénice, I, 4.
14 (…) je ne supporterais pas l'idée que vous attribuassiez à négligence ou à indifférence un silence que je compte parmi les malheurs de mon état.
Rousseau, Correspondance, 19 déc. 1761.
5 Action, fait de ne pas tenir compte de qqch.; absence d'intérêt, de considération pour qqch. || Il en parle sur un ton de négligence qui ne trompe pas. Négligemment. || Sa perpétuelle négligence des questions pratiques lui jouera un mauvais tour. Éloignement.Conséquence de cette insouciance, de ce dédain. || Réparer une négligence.
15 Il s'agit de décrire quelques inconvénients où tombent ceux qui ayant méprisé dans leur jeunesse les sciences et les exercices, veulent réparer cette négligence dans un âge avancé par un travail souvent inutile.
La Bruyère les Caractères de Théophraste, D'une tardive instruction.
CONTR. Application, assiduité, conscience, diligence, exactitude, minutie, zèle. — Coquetterie. — Correction, empressement. — Observation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • negligence — neg·li·gence / ne gli jəns/ n: failure to exercise the degree of care expected of a person of ordinary prudence in like circumstances in protecting others from a foreseeable and unreasonable risk of harm in a particular situation; also: conduct… …   Law dictionary

  • Negligence — Négligence Demande de traduction Negligence → …   Wikipédia en Français

  • negligence — neg‧li‧gence [ˈneglɪdʒns] noun [uncountable] LAW failure to take enough care over something that you are responsible for, for which you may have to pay Damages: • The captain of the ship was accused of negligence in carrying out safety… …   Financial and business terms

  • Negligence — • The omission, whether habitual or not, of the care required for the performance of duties, or at any rate, for their full adequate discharge. Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Negligence     Negligence …   Catholic encyclopedia

  • negligence — Negligence. s. f. Nonchalance, faute de soin & d application. Grande, extreme negligence. negligence punissable. quelle negligence! vit on jamais telle negligence? il y a bien en cela de la negligence de vostre part. A la negligence. Façon de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • negligence — negligence, neglect are not always clearly distinguished in use, even though the lines between them may be drawn with some clearness. Negligence stresses the quality or fact of being negligent or careless either as shown in a lack of care in the… …   New Dictionary of Synonyms

  • Negligence — Neg li*gence, n. [F. n[ e]gligence, L. negligentia.] The quality or state of being negligent; lack of due diligence or care; omission of duty; habitual neglect; heedlessness. [1913 Webster] 2. An act or instance of negligence or carelessness.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • negligence — Negligence, Negligentia, Incuria, Indigentia, Inertia, Segnities, vel Segnitia, Oscitantia, Otiositas, Neglectus huius neglectus. Eviter le blasme de negligence, Offensionem negligentiae vitare atque effugere. Poursuyvir la negligence qu a eu… …   Thresor de la langue françoyse

  • negligence — (n.) mid 14c., from O.Fr. negligence negligence, sloth; injury, injustice (12c.), and directly from L. neclegentia, neglegentia carelessness, heedlessness, neglect, from neglegentem (nom. neglegens) heedless, careless, unconcerned, prp. of… …   Etymology dictionary

  • negligence — [neg′lə jəns] n. [ME neglygence < OFr négligence < L negligentia] 1. the quality or condition of being negligent; specif., a) habitual failure to do the required thing b) carelessness in manner or appearance; indifference 2. an instance of… …   English World dictionary